VALORISATION DES CIRCUITS COURTS, RÉSILIENCE ET AUTONOMIE ALIMENTAIRE

Le Projet alimentaire territorial `` de la Plaine aux Plateaux - Territoires agri-urbains de Paris-Saclay, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc ``

La question de l’approvisionnement de la ville et du développement des circuits courts est un volet essentiel de notre projet agri-urbain. La proximité de la ville ne doit plus être considérée comme un handicap à l’exploitation mais bien comme un atout pour l’agriculture urbaine. Nous pensons que le développement des circuits courts de distribution des produits agricoles locaux contribuera à une meilleure reconnaissance et connaissance locale de l’agriculture

N’hésitez pas à partager cette fiche action sur les réseaux

Sommaire
Géographie du projet

Région IDF, CPS et Triangle Vert

Structure porteuse

L’association Terre et cité pilote le projet et le porte administrativement. Le Triangle Vert fait partie des partenaires participant au Projet Alimentaire Territorial (PAT) et ce avec L’association de la plaine de versailles, l’association du Champs des Possibles, La chambre d’agriculture d’Ile de France, la communauté d’agglomération Paris Saclay, la communauté d’agglomération Saint Quentin en Yvelines et la communauté d’agglomération Versailles Grand Parc, l’EPA Paris Saclay

Contexte territorial

Le PAT regroupe 3 EPCI et 3 territoires agri-urbains, dont les périmètres se chevauchent en partie : les Communautés d’Agglomérations de Paris-Saclay (CPS), Versailles Grand Parc (VGP) et Saint-Quentin-en-Yvelines (SQY) et les territoires agri-urbains du Triangle Vert, Plateau de Saclay et de la Plaine de Versailles. Le territoire du PAT couvre ainsi 77 communes, à cheval sur les départements de l’Essonne et des Yvelines : l’ensemble des 57 communes des trois agglomérations, plus 19 communes de la Plaine de Versailles et 1 commune du Triangle Vert.

Ce territoire a la particularité de réunir des petites régions agricoles productives sur les plaines et plateaux et d’importants bassins de consommation urbains dans les vallées. Le territoire reflète également une dynamique partenariale consolidée par des années de coopération entre les différentes associations et collectivités locales.

Démarche de l’action

Nous sommes partenaires d’un PAT labellisé par la DRIAAF( ministère de l’agriculture) avec deux autres partenaires homologues T&C et PDV. Il a la particularité d’être le seul PAT en France à être porté par 3 associations.

La démarche du PAT repose à la fois sur la mutualisation des compétences entre partenaires, la mise en place de projets transversaux, et le soutien aux initiatives locales qui contribuent à l’accès à une alimentation de proximité et de qualité pour tous.

Ce PAT inscrit concrètement notre territoire pour trois années dans les projets liés à la Restau’Co, le développement des circuits courts, la recherche et la diversification agricole. Plusieurs thématiques sont abordées à travers ce projet :

– L’éducation alimentaire

– La mise en valeur du patrimoine alimentaire

– L’atteinte des objectifs de la loi EGAlim pour la restauration collective

– La pérennisation de l’agriculture et l’accompagnement des dynamiques agricoles pour développer l’offre locale (fonctionnalités agricoles, installations, diversifications, transformations, transmissions)

– La relocalisation de l’alimentation (mise en lien offre/demande, soutien aux circuits courts, logistique).

Diagnostic du PAT