Reconquête des friches agricoles

La reconquête des friches agricoles se poursuit. Il s’agit d’une procédure longue, mais dont les fruits seront, à terme, bien visibles, et permettront aux agriculteurs de disposer de davantage de surface d’exploitation.


Après un inventaire démarré durant l’été 2005 sur les cinq communes du Triangle Vert, une seconde réunion a eu lieu en mairie de Saulx, afin de pointer les parcelles dont la reprise est prioritaire, et d’identifier les exploitants susceptibles de les reprendre, en fonction du type de sol, de l’accessibilité du terrain, des personnes cultivant déjà à proximité etc.

Certaines parcelles figurant au départ dans le relevé ont été finalement jugées inaptes à la remise en culture, car ne présentant pas les qualités requises, ou trop de contraintes etc. Certaines font partie des Espaces Naturels Sensibles identifiés par le Département, et vont donc, de l’état de friche, continuer à évoluer vers le boisement, la plupart en continuité avec le massif forestier du Rocher de Saulx.

Les parcelles à remettre en culture vont d’abord faire l’objet d’un contact amiable avec le propriétaire actuel, afin d’enjoindre celui-ci à cultiver sa parcelle ou à la louer à un agriculteur qui le fera. En cas de désaccord, une procédure juridique sera mise en place, car c’est une obligation figurant dans le Code Rural que de mettre en valeur son bien de manière agricole, qu’elle soit à des fins professionnelles ou personnelles. Dans de nombreux cas, il s’agit d’héritiers n’ayant pas poursuivi la culture, n’étant pas au courant de l’existence du bien ou de la loi, voire, n’ayant pu s’entendre sur sa mise en location ou en vente...

A Marcoussis, l’inventaire se poursuit, mais un premier courrier amiable a été envoyé, concernant une parcelle jouant un rôle de charnière entre les plaines de Beauvert et du Mesnil. Son aspect stratégique a notamment été mis en exergue par les étudiants de l’APR : en l’état de friche, elle introduit une rupture visuelle et fonctionnelle entre les deux ensembles agricoles, minimisant l’importance du Mesnil, qui est plus petit que Beauvert. En faisant disparaître la friche et ses grands thuyas, en réinstaurant ces liens, les deux plaines pourront être considérées comme un ensemble agricole cohérent et d’un seul tenant, et bénéficier ainsi d’une attention et d’une protection identiques, notamment dans le cadre du PRIF. La continuité visuelle est une premier pas ; celle du périmètre de protection, un second.

Le défrichage et la remise en culture, sur chaque commune, seront assurés par le propriétaire lui-même, ou par l’agriculteur qui se sera vu accorder l’exploitation du terrain.

En un clic
Maîtrise foncière et limitation de l’étalement urbain
Agenda
1er juillet 2017
"Ballades en balade"... Venez (...)

Adresse

Le Triangle Vert
des Villes Maraîchères du Hurepoix
5 Rue Alfred Dubois
91460 Marcoussis
tel: 01 64 49 69 79
courriel: trianglevert@gmail.com

Restons connectés

SPIP
Google+
SPIP
Facebook
SPIP
Twitter
SPIP
RSS