Protection des installations agricoles

Une réunion a eu lieu le 5 février avec la gendarmerie de Nozay, à l’initiative du Triangle Vert, pour faire le point ensemble sur les différentes incivilités répertoriées, leur localisation, les partenariats et outils à mettre en place pour y remédier.

LISTE DES PROBLÈMES IDENTIFIÉS

- vols de matériel
- matériel restant en permanence dans les champs (tuyaux d’irrigation, outillage (croskillette, herse),caissettes), ou à la ferme (compresseur) ; pour revente intégrale ou revente du métal (cuivre, aluminium...). Un site de ’’fonte’’ est connu des agriculteurs marcoussissiens et des forces de l’ordre.
- véhicules : engins agricoles (tracteur, seul ou attelé à une réserve d’eau ou remorque de salades, etc.) et voitures ; dans les champs, ou sous hangar... pour revente en pièces détachées ou entier, acheminement à l’étranger (pays de l’Est) etc.
- dans des hangars en construction : compteur, portes et fenêtres
- carburant

- vols de cultures :
- à petite ou grande échelle (petites rapines pour consommation privée, ou totalité d’un produit, tout un verger etc.)
- surtout le soir, la nuit, le week-end ; mais peut aussi avoir lieu en pleine journée, le midi ou à la ferme lorsque les agriculteurs sont occupés dans les champs ; maraîchage touché par le vol l’été, en pleine production... grandes cultures, à n’importe quel moment, même quand le colza est en fleur...
=> oblige les maraîchers à placer certaines cultures loin de la route, et gêne les rotations de cultures...

- dégâts / vandalisme
- cultures volontairement saccagées (courges)
- matériel incendié (colis maraîchers laissés au champ)
- véhicules dégradés (sucre versé dans le moteur du tracteur)
- serres saccagées
- motos et quads circulant à travers champs (céréales, 4 ha de colza ravagés)
- chevaux et chiens divaguant et broutant dans les cultures
- promeneurs se servant librement dans les champs
- stationnement de véhicules non autorisés dans les champs

- dépôts sauvages
- dans les chemins
- en bordure de champ ou en plein champ
- gravats, mobilier, pneus, voitures incendiées, déchets verts, drogue et matériel de culture du cannabis), canettes de bières en quantité massive...

- occupations illégales
- gens du voyage
- rave-party à Marcoussis (Mascetti, Buisson, Delecroix)

DISPOSITIFS DÉJÀ TESTÉS

  • contre les dépôts sauvages 
    - pose de panneaux de sensibilisation à l’entrée de certains chemins
    - pose de barrières dans certains chemins
    - fiche de sensibilisation insérée dans les dossiers de permis de construire et demande de travaux
    - organisation d’opérations de nettoyage avec les habitants (dans le cadre de l’opération départementale Essonne Verte Essonne Propre notamment)
  • contre les vols de cultures
    - pose de barrières (double fonction, donc)
    - présence des panneaux de sensibilisation à l’entrée de certains chemins
    - replantation de haies champêtres en bordure de parcelle

=> Ces mesures ne suffisent pas face à des individus organisés et déterminés. Des mesures de bon sens sont à respecter ; une présence renforcée dans les lieux isolés et une collaboration avec la gendarmerie doit être mise en place pour surveiller plus efficacement les installations, notamment à certaines périodes de l’année, et dans certains endroits jugés sensibles et stratégiques.

NOUVELLES ACTIONS A CONDUIRE

Utilisation du dispositif Alerte Agri

  • Des alertes sms pour vous informer en temps réel en cas de vols et déprédations dans le département
  • Inscription gratuite auprès du Triangle Vert ou de la Chambre d’Agriculture d’Île-de-France Ouest
    Télécharger le formulaire ->
    PDF - 182.6 ko
    formulaire Alerte Agri


Renforcement de la surveillance des exploitations

  • Repérage cartographique (après enquête du TV auprès des agriculteurs) - lieux de vols et déprédations récurrents - parcelles pouvant être investies par les caravanes - lieux d’installations sensibles (serres isolées, tuyaux d’irrigation ...)
  • Adaptation des patrouilles de gendarmerie en fonction de la carte réalisée
  • Coordination gendarmerie/police nationale/polices municipales

Christel Stacchetti est chargée de collecter auprès des agriculteurs les informations à reporter sur la carte destinée aux patrouilles de la gendarmerie. Merci d’avance pour votre accueil.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous signaler tout acte malveillant à ’’enregistrer’’ dans notre base de surveillance.

Sécurisation des exploitations

  • Contact du « référent sûreté » de la gendarmerie à l’échelle départementale, pour des conseils personnalisés :
    > Major Philippe RENONCOURT
    06 08 66 76 00
    01 60 46 46 10
    referent-surete-gdd91@gendarmerie.interieur.gouv.fr
  • Respect des consignes de sécurité rappelées dans la brochure ’’Protection des installations agricoles’’, et rappelées sur le site internet du Triangle Vert. Deux brochures à télécharger :
PDF - 211.5 ko
brochure secu 1
PDF - 1.3 Mo
brochure secu 2
En un clic
Aides techniques et projets pour l’agriculture locale
Agenda

Adresse

Le Triangle Vert
des Villes Maraîchères du Hurepoix
5 Rue Alfred Dubois
91460 Marcoussis
tel: 01 64 49 69 79
courriel: trianglevert@gmail.com

Restons connectés

SPIP
Google+
SPIP
Facebook
SPIP
Twitter
SPIP
RSS